<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=2522377514460582&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

5 min de lecture

6 clés pour comprendre la cohésion d'équipe par le sport

les clés pour comprendre la cohésion d'équipe par le sport

Clé 1 : Développement des compétences

Si vous avez des talents dans votre entreprise, c’est bien. Si vous avez des talents qui savent reconnaître et développer les compétences des autres, c’est mieux !

Une entreprise gagnera toujours à avoir des collaborateurs qui travaillent en symbiose et mettent en commun leurs compétences afin de renforcer l’efficacité de l’équipe. Objectif : apporter sa pierre à l’édifice et co-construire !

 

Or, quoi de mieux que le sport en entreprise pour développer le travail d’équipe de vos collaborateurs ?

 

Clé 2 : Construction d'une vision commune

Une culture d’entreprise influente engage les membres du groupe dans une vision commune. C’est un excellent moyen pour se connaître et tisser des liens. 

Au sein d’une même structure, des émotions et souvenirs forts animent les collaborateurs (première levée de fonds, changement de direction, etc.), et forgent le mental des troupes. 

 

New call-to-action

 

Le sociologue Durkheim écrivait en son temps, « ce que les représentations collectives traduisent, c’est la façon dont le groupe se pense dans ses rapports avec les objets qui l’affectent ». Autrement dit, la représentation partagée par les collaborateurs sert à définir l’état d’esprit de l’équipe et de l’entreprise et donc leur façon de travailler ensemble.

 

Là encore, le sport peut être une façon de créer des émotions fortes au sein d’une équipe. Si vous organisez des compétitions, vos collaborateurs désirerons gagner et seront motivés pour atteindre ce but. Ensemble.

 

Clé 3 : Transformation des épreuves en performances collectives

La course aux objectifs est lancée ! Dans cette perspective, le sport devient un détonateur du dépassement de soi et d’amélioration des performances. Mais quand les résultats ne sont pas à la hauteur, la difficulté de l’épreuve permet de développer l’entraide. 

 

Lorsqu’une activité physique est pratiquée à plusieurs, il est difficile de juger des talents individuels tant les performances sont interdépendantes. En revanche, il est crucial que chaque joueur choisisse le poste qui lui convient (ce qui requiert une bonne connaissance de soi) pour donner la meilleure performance possible et savoir se positionner rapidement sur le terrain

 

Que ce soit en athlétisme ou en Management, la passation de témoin est LA condition d’un travail d’équipe abouti. 

 

Clé 4 : Prises de décision basées sur des données

En sport comme au travail, afin d’optimiser les efforts et de maximiser les chances, il est utile d’envisager plusieurs scénarios en se basant sur des probabilités. L’exploration des différentes possibilités fait appel à la pensée analytique 📊

 

L’exploration des différentes possibilités fait appel à la pensée analytique.
La prédiction des résultats sportifs est une science

 

Ainsi, les entreprises tentent de s’appuyer davantage sur des méthodes de calculs précises, à l’aide de données chiffrées plutôt que sur une intuition aléatoire, mais certes nécessaire.

 

Il en va de même pour le sport où l'analyse se traduit par le suivi des résultats dans le but d'améliorer les performances d'une équipe. Ainsi, chaque action des membres de l'équipe est scrutée, analysée et optimisée afin de maximiser les chances de réussite pour les futures rencontres (en tenant compte des stats des équipes adverses).Rien n'est laissé au hasard !

 

Clé 5 : Choix d'un leader pour porter le brassard de capitaine

Il n’existe point d’équipe sans capitaine. Celui-ci porte la responsabilité du résultat final et, parfois, la team sur ses épaules. Il faut donc soigneusement le sélectionner. Pour relever les défis et mobiliser les collaborateurs, le leader saura fédérer avec des mots justes. 

 

Le Business Harvard review a classé les qualités d’un bon leader, et parmi elles se trouvent l’instauration d’une relation de confiance, l’encouragement des membres et l’impact positif sur l’avenir. Comparativement à un simple groupe d’individus sans chef, une équipe menée par un capitaine a plus de chances de se relever des mauvaises passes. Objectifs : ne rien lâcher  et y croire jusqu’au bout, tel un doublé de Zidane pendant les arrêts de jeu, face à une équipe d’Angleterre qui mène au score ! 

 

Le porteur du brassard en milieu professionnel va également représenter son entreprise et ses missions à l’extérieur. Ce collaborateur est le témoin de la vie de la société et se présente comme un ambassadeur de la marque employeur. Rien que ça ! 😜

 

 

Clé 6 : Célébration des succès avec humilité et des échecs avec fair-play

La compétition provoque des sensations fortes, en cas de succès comme d’échec. Ce moment, convivial ou triste est incontournable pour la cohésion d’équipe. Ainsi, il est des compétitions que l’on souhaite revivre, par goût de l’adrénaline, désir de revanche ou par ivresse de victoires.

 

La compétition provoque des sensations fortes
Les compétitions renforcent la cohésion d'équipe.

 

En proposant des challenges de sport d’équipe à vos collaborateurs, vous assurez le fait qu’ils tisseront des liens, que le projet soit une réussite ou non. Cela générera encore plus de valeurs positives et développera un esprit de compétition sain.

 

Et, ne jamais oublier qu’après le sport, le réconfort ! Si le challenge est un succès, récompensez vos collaborateurs de cette discipline de fer, avec ces 7 idées pour célébrer la réussite d’un projet.

Nouveau call-to-action