Absentéisme en entreprise : 5 bonnes raisons d’engager vos équipes par le sport

Récit bien-être au travail

07/05/2019

4 min de lecture

Trois grands fléaux peuvent pénaliser la productivité d’une entreprise : la panne d’une machine à café, une Coupe du Monde de Football et l’absentéisme. Si pour les deux premiers, on aura du mal à vous aider. On reste persuadé que l’activité physique est l’un des meilleurs moyens pour enrayer l’absentéisme 👍

Absenteisme-au-travail

Vos articles catégorisés !

Trois grands fléaux peuvent pénaliser la productivité d’une entreprise : la panne d’une machine à café, une Coupe du Monde de Football et l’absentéisme. Si pour les deux premiers, on aura du mal à vous aider. On reste persuadé que l’activité physique est l’un des meilleurs moyens pour enrayer l’absentéisme.

L’absentéisme en France représenterait un coût annuel de 60 milliard d’euros. Avec en moyenne 17,2 jours d’absentéisme par an en 20171, les salariés français sont globalement moins engagés que leurs voisins européens, avec de fortes disparités liées à l’âge, au sexe et au secteur d’activité. Si les cadres s’absentent plus souvent pour raisons personnelles que pour d’autres motifs, les non-cadres font aussi valoir des exigences de travail élevées (14% des motifs d’absence), un manque de reconnaissance (13%)1, un manque de perspective d’évolution, une mauvaise ambiance de travail dans l’équipe, ou encore le sentiment d’être peu soutenu par sa direction.

L’activité physique en entreprise est encore peu cité comme outil de lutte contre l’absentéisme, alors que ses effets sur le bien-être au travail et l’engagement des salariés sont multiples et avérés. Seuls 23% des salariés citent le sport lorsqu’on les interroge sur les pistes d’amélioration de la qualité de vie au travail2.  Pourtant le développement de programmes et de challenges sportifs chez les salariés ont permis à de nombreuses entreprises de mesurer les impacts positifs du sport sur le sentiment de cohésion sociale au sein des équipes, l’amélioration des performances, et… la baisse directe du taux d’absentéisme, jusqu’à 18% pour certains programmes.  Voici donc cinq bonnes raisons d’engager vos salariés par le sport !


L’activité physique en entreprise agit directement sur la santé


Nier les bénéfices du sport pour la santé reviendrait à rejoindre la secte des platistes ou des sceptiques de l'alunissage. En entreprise, 24% des salariés souhaitent faire du sport pour entretenir une bonne forme physique, 23% souhaitent aussi décompresser, 17% s’oxygéner, 16% garder la ligne, 6,5% améliorer leur performance, 6% rencontrer des amis et 3% resserrer les liens sociaux2. Une partie de ces motivations sont liées à la gestion du stress qui peut être engendré par des difficultés liées aux pratiques managériales, trop de sédentarité ou une mauvaise ambiance de travail.


Aujourd’hui, les gouvernements s’interrogent sur le fait de faire porter aux entreprises le coût des arrêts maladie de courte durée3 que les experts attribuent aux niveaux de stress trop élevés et désignent comme des « arrêts thérapeutiques ». Chez United Heroes, nous pensons qu’il vaut mieux “prévenir que guérir” et que le bien-être s'injecte au quotidien plutôt que d'attendre qu'il soit presque trop tard. Pour preuve, les entreprises ayant mis en place un programme sportif pour leurs équipes à travers des challenges ou des championnats enregistrent une nette amélioration en matière de réduction du stress, d’amélioration de l’humeur (plus de salariés se déclarant « heureux » au travail) et supportent moins de coûts liés à l’absentéisme.


Le sport renforce la cohésion des équipes et améliore le climat social


Participer à des défis sportifs ensemble, qu’il s’agisse de compter ses pas, de courir, de faire du vélo ou encore de nager, incite les salariés à échanger entre eux davantage, de même qu’à entrer en contact avec des collaborateurs qu’ils ne fréquentent pas dans leur quotidien professionnel. La pratique du sport décloisonne l’entreprise et agit comme levier de team building, ce qui à terme contribue à réduire l’absentéisme.


L’activité physique en entreprise améliore la marque employeur


L’attractivité des entreprises qui mettent en place un programme de bien être augmente de manière significative. Elles sont perçues comme prenant soin de leurs salariés, comme étant aussi dynamiques,  modernes, innovantes et attractives2. Les jeunes talents sont particulièrement sensibles à la mise en place de tels programmes et tendent à s’absenter moins de l’entreprise. Ces résultats se confirment même les premières années après le recrutement où d’ordinaire les taux d’absentéisme sont en moyenne plus élevés.


L’activité physique diminue (aussi) le turnover


Les programmes bien-être tendent aussi à fidéliser les salariés sur le moyen et le long terme en améliorant l’ambiance de travail générale mais aussi en aidant les salariés à trouver un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle. Les absences et les départs prématurés sont significativement réduits, à condition de maintenir les programmes bien-être actifs dans la durée.  


Le sport contribue à l’augmentation de la productivité


Les études sur le lien entre productivité et bien-être au travail se multiplient : il est aujourd’hui démontré qu’un salarié heureux et pleinement intégré à l’entreprise est davantage impliqué, productif et créatif. Par l’effet combiné d’une action sur la santé physique, la santé mentale, la vie sociale et la réduction du stress, le sport en entreprise contribue à améliorer la productivité mais aussi le sentiment de satisfaction vis-à-vis du travail effectué, ce qui impacte durablement l’engagement des salariés. Bouger plus, pour travailler mieux, un vrai programme.

 

 
1 - Baromètre Ayming 2017 de l’absentéisme.2 - Rapport Décathlon Pro : Le sport en entreprise, le point de vue des salariés, 2017.3 -  Capital : « Les arrêts maladie de courte durée, omniprésents et souvent liés au stress des salariés » 23 Août 2018.

Découvrez notre solution !

Un outil bien-être unique au service de vos enjeux RH

En savoir plus