<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=2522377514460582&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Être bien au travail, une habitude facile à prendre !

Récit bien-être au travail

07/05/2019

4 min de lecture

Qu’il soit bore, burn ou encore brown, le out a sa traduction et ses explications. Rejoignant les fatigues chroniques ou l’accroissement permanent de l’absentéisme en entreprise, ces nouveaux maux tirent leurs apparitions d’un mal-être au travail, voir un mal-être du travail.

Etre_bien_au_travail

Vos articles catégorisés

Qu’il soit bore, burn ou encore brown, le out a sa traduction et ses explications. Rejoignant les fatigues chroniques ou l’accroissement permanent de l’absentéisme en entreprise, ces nouveaux maux tirent leurs apparitions d’un mal-être au travail, voire un mal-être du travail.

Traduction directe de ces phénomènes nouveaux, le bien-être est aujourd’hui un facteur décisif dans le choix du futur employeur par les nouveaux collaborateurs.

Ces nouvelles maladies professionnelles, qui peinent trop souvent à trouver un crédibilité face aux directions peuvent pourtant être facilement évitées. D’autant que le préjudice cumulé de ces nouveaux maux serait colossal. Selon les analyses, il semblerait que l’économie française, dans son ensemble, pâtisse du mal-être salarié : 108 milliards d’euros* plomberaient la compétitivité nationale chaque année.


Si l’imaginaire collectif assimile le bonheur en entreprise version startup à la présence d’un baby-foot au milieu du réfectoire, dans les faits, le bien-être en entreprise ne se décrète pas, il doit faire l’objet d’une stratégie globale.


Aussi vrai qu’il n’y ait pas qu’un type de collaborateurs, il ne peut y avoir un type de bien-être. En d’autres termes, c’est la multiplication de petits gestes qui fera la somme d’une convivialité retrouvée, d’un tissu social renoué ... Bref, d’un sentiment de bien-être nouvellement acquis. Dans la pratique, la décision de capitaliser sur la santé au travail des salariés est souvent l’occasion d’une mise à plat de l’organisation, des process internes, pour comprendre la genèse des mécontentements et tenter d’y apporter des réponses efficaces et précises.


Oser parler


Comme dans la plupart des cas, la première étape pour combattre un mal-être est de le nommer pour comprendre son origine et les leviers à actionner pour changer les choses.
Pour aborder le sujet de manière décontractée et ouverte, les ateliers animés par une personne extérieure à l’entreprise permettent souvent de s’affranchir de la politique interne. Rien n’alimente mieux le bien-être que l’épanouissement. Inviter vos collaborateurs à participer à des ateliers ou des conférences sur une thématique est l’opportunité de faire le point en se posant des questions et en y apportant des réponses.

La déco, ce n’est pas que pour faire beau

Le bureau, c’est avant tout un espace, des locaux qui deviennent partie intégrante de la vie des collaborateurs. Et comme tous les espaces qui accueillent une grande partie de notre temps, ils souffrent de la lassitude, du manque de praticité et de renouvellement.
De même pour les nouveaux talents qui défilent en entretien afin de venir renforcer vos équipes ! Vos locaux sont la première impression que se fait un candidat de votre entreprise, et avec elle, de son state of mind. Des bureaux tristes, sans âme et non pratiques ne sauraient vanter les mérites d’une entreprise que vous souhaitez dynamique, souple et armée pour relever les défis de son temps.

Sans repenser le tout du sol au plafond, peut-être qu’en modifiant la configuration de l’open space, un collaborateur sera un peu moins à proximité des toilettes, ou un peu moins « bloqué » dans un coin. Revoir la disposition de vos locaux est l’occasion rêvée de consulter tout le monde, d’offrir le sentiment d’un réel intérêt pour le bien être du collaborateur, de faire un grand coup de rangement dans les affaires de tout le monde, de libérer des nouveaux espaces pour permettre à tous de se retrouver

Nouveau call-to-action
Bref, de tout mettre en place pour que chacun se sente mieux à l’endroit où l’on passe la plus grande majorité de notre temps !

In transpiration we trust

Vous avez réaménagé vos locaux en y apportant le concours de chacun et de la couleur, vous avez organisé des formations et des ateliers pour décloisonner le rapport entre vos collaborateurs dans le sens d’un mieux-être collectif ... Bref vous avez fait les choses bien mais vous avez le sentiment qu’il vous manque quelque chose.


Et si la dernière étape était finalement la plus simple à mettre en oeuvre. D’abord, donner l’occasion à ses salariés d’intégrer des temps de bien être et d’activité physique dans leur quotidien. Puis, leur proposer de participer à des événements (dossards pour une course à pied, tournoi de foot ou de pétanque, yoga sur la pause déjeuner). Car oui, les bénéfices de l’activité physique en entreprise sont quantifiables : mettre un visage sur un nom vu dans différentes discussions mails, décharger un excès de nervosité, profiter de l’occasion pour avoir un échange qui sort du cadre professionnel…

Donnez l’occasion à vos salariés d’intégrer des temps d’activité physique dans leur quotidien ? Pourquoi ne pas donner l’occasion à ses salariés d’intégrer des temps de bien être et d’activité physique dans leur quotidien ? 

Pour l’entreprise, les résultats sont visibles rapidement. Outre ces nouveaux groupes de collaborateurs qui vont repenser les relations dans l’entreprise en supprimant une potentielle vision en silo pour tendre vers plus d’horizontalité, il est communément accepté de considérer les bénéfices à +14% de rentabilité nette. Ça vaut le coup de transpirer un peu non ?


Reste alors à définir l’activité. Si le jogging est fréquemment représenté, c’est en raison de ses bénéfices rapides et de sa simplicité d’exécution : un short, des baskets et c’est parti !
Mais une palette toujours plus large s’offre à vous : yoga, tennis, cours collectifs dans une salle de vos locaux. Bref, les occasions de se mettre au sport sont nombreuses, les barrières facilement surmontables et les bénéfices rapidement constatés.
Lorsque l’on a tout à gagner, c’est dommage de ne pas essayer.

New call-to-action

*Source : Institut Sapiens https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/carriere/vie-professionnelle/sante-au-travail/travail-le-cout-de-l-absenteisme_3047037.html

Découvrez notre solution !

Un outil bien-être unique au service de vos enjeux RH

En savoir plus