3 min de lecture

La perte de sens au travail : 4 pistes pour y remédier

redonner du sens au travail

En juin 2020, une enquête IPSOS Les Échos a démontré que les attentes des collaborateurs étaient très élevées en termes de sens au travail : 90 % des salariés jugent essentiel (55 %) ou important (35 %) que leur employeur « donne un sens à leur travail ». La perte de sens au travail impacte le bien-être et la santé mentale des salariés, avec une conséquence directe sur la productivité. Découvrons donc ensemble 4 solutions pour redonner du sens au travail et remotiver les collaborateurs !

 

Sens au travail : définition

Donner du sens au travail peut être défini ainsi : le travail a du sens s’il apporte de la satisfaction au salarié et qu’il correspond à ses intérêts. Mais ce n’est pas tout, puisqu’il doit aussi l’aider à développer ses compétences pour que le collaborateur puisse exprimer son plein potentiel. La perte de sens au travail est notamment causée par le nombre croissant de « bullshit jobs » : des postes qui consistent à réaliser des tâches inutiles ou vides de sens, avec des objectifs déconnectés de la réalité et/ou des tâches administratives à outrance.

 

La crise sanitaire, catalyseur de la perte de sens au travail

La crise sanitaire a ravivé cette quête de sens au travail, surtout pour les générations les plus jeunes. Beaucoup de salariés se sont sentis impuissants face à la crise et abandonnés par leur management : chômage partiel, manque de soutien des équipes, contacts réduits avec leur entreprise, etc. Cette crise a entraîné une remise en question totale de leurs postes avec une impression de futilité accrue qui contribue à la perte de sens au travail.

 

Comment l'employeur peut-il agir ? 4 pistes

1. Renforcer le collectif 

Pour conserver les jeunes talents au sein de son entreprise, il faut encourager les moments de convivialité. Après cette remise en question et ce phénomène de perte de sens au travail, il est important de revaloriser chaque métier et de renforcer le collectif en entreprise grâce à des activités ou des discussions communes.

 

2. Proposer des solutions de mobilité interne

Le sens au travail dépend également de l’utilisation et du développement des compétences du collaborateur. Pour éviter la perte de sens au travail et ne pas voir partir les talents, il est nécessaire pour les entreprises d’adapter la culture managériale. Il convient notamment d’accompagner les envies de carrière en proposant des solutions de mobilité interne.

 

3. Aider le salarié à développer ses compétences

Le collaborateur doit également pouvoir monter en compétences. L’accès à la formation est un levier important pour lutter contre la perte de sens et encourager la progression de carrière. Changer de poste régulièrement permet de maintenir un certain niveau de motivation et d’engagement de la part du collaborateur, qui se sent véritablement utile et valorisé.

 

4. Communiquer sur les valeurs de l'entreprise

Enfin, partager la vision de l’entreprise et communiquer autour de ses valeurs est un formidable outil pour prévenir la perte de sens au travail. Les collaborateurs visualisent mieux leurs objectifs et l’importance de leur poste dans ce tout global qu’est l’entreprise. Cette vision précise de la finalité et de l’utilité de leur travail participe au bien-être général et à la motivation de chacun.

 

 

Lutter contre la perte de sens professionnel se révèle donc un véritable enjeu pour les entreprises. Vous désirez renforcer le collectif et protéger la santé mentale de vos collaborateurs ? L'app United Heroes aide chacun à prendre soin de son corps et de son esprit. Participez à notre démo gratuite ! 



30 minutes pour tout savoir sur notre programme bien-être et sport : réservez votre place pour le prochain Live Demo !