<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=2522377514460582&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

5 min de lecture

Les 10 Commandements de la Qualité de Vie au Travail

Il est indispensable d’être épanoui AU travail pour l’être dans SON travail

« Et toi, tu fais quoi dans la vie ? » C’est une question qu’il devient de plus en plus difficile d’éviter lors d’une rencontre, quelle qu’elle soit. Et pour cause, si pendant des siècles « travail » ne rimait qu’avec « subsistance », les temps ont changé et il est désormais indispensable d’être épanoui AU travail pour l’être dans SON travail.


Il faut dire que nous y passons le plus clair de notre temps. Il est donc préférable de s’y sentir bien au risque de se prendre les pieds dans une mécanique infernale de laquelle il est bien compliqué de s’extraire.

 

C’est pour cela que l’on parle de Qualité de Vie au Travail. QVT pour les intimes, et les gens pressés. De cette qualité de vie doit naître, et c’est bien là la raison de son existence, un bien-être au travail. Mais à nouveau, la notion paraît vague : est-ce une réalité quantifiable, comparable entre les individus parce qu’unanimement ressentie de la même manière ?

 

Nouveau call-to-action

 

Heureusement l’Organisation Mondiale de la Santé, (OMS pour continuer à enrichir votre répertoire d’acronymes 😛), propose une définition qu’elle entend universelle. Il s’agit « d’un état d’esprit dynamique, caractérisé par une harmonie satisfaisante entre les aptitudes, les besoins et les aspirations du travailleur, d’une part, et les contraintes et les possibilités du milieu de travail, d’autre part ».

 

Ok ? Ce n’est pas clair ? Pas de panique, passage en revue des indicateurs qui permettent de mesurer le bon alignement des chakras des collaborateurs en entreprise.


Les 10 commandements de la QVT par l’ANACT

QVT3

L'engagement de tous à tous les niveaux de l'organisation

Un collaborateur engagé est motivé pour atteindre les mêmes objectifs que son entreprise. Il partage la vision et les valeurs de l’organisation et sait pourquoi il se lève le matin . C’est pourquoi, peu importe le poste ou le type de contrat, tous les collaborateurs doivent être respectés et leur travail doit être valorisé.

 

L'information partagée au sein de l'organisation

La communication doit être fluide et les échanges nombreux pour qu’une entreprise réussisse. En effet, le cloisonnement des informations et des équipes pourra nuire au principe d’amélioration continue que l’entreprise s’est désormais fixée. Communiquez donc sur une base régulière avec vos collaborateurs.

 

Les relations de travail

Les collaborateurs sont amenés à communiquer entre eux tout au long de la journée. Au fil du temps, si des liens de confiance (et d’amitié parfois) se construisent, le travail n’en deviendra que plus intéressant. Les collaborateurs trouveront du plaisir à passer du temps ensemble tout en travaillant. Ces relations fortes permettent de diminuer le turnover. C’est aussi le moteur de l’apprentissage, car de bonnes relations garantissent l’utilisation optimale des compétences.

 

Nouveau call-to-action

 

Les relations sociales (dialogue social)

Le dialogue social permet aux partenaires sociaux et à l’entreprise de négocier et co-construire l’organisation au travail. L’objectif de ces échanges entre syndicats et management est de permettre aux collaborateurs de travailler dans les meilleures conditions possibles.

 

Des syndicats forts et un dialogue régulier permettent de prendre le pouls de l’entreprise, de proposer des pistes d’amélioration des conditions de travail et de désamorcer les conflits avant qu’ils ne se cristallisent.

 

L'organisation du travail

La façon dont les tâches sont répertoriées, organisées, réparties et coordonnées entre les collaborateurs a des répercussions importantes sur leur bien-être. Elle doit leur permettre d’effectuer leur travail dans les meilleures conditions (pas de stress, etc.). L’enjeu est que l’organisation du travail accompagne la croissance de l’entreprise : on ne travaille pas de la même façon dans une TPE que dans un Grand Groupe.

 

Le contenu du travail

Pour que le travail soit considéré comme intéressant par les collaborateurs, il faut qu’ils trouvent du sens dans leurs missions .

Pour cela, un collaborateur doit comprendre les enjeux et la finalité de ses tâches. Le collaborateur peut ainsi voir l’impact réel de son travail. Pour augmenter encore plus leur bien-être, les collaborateurs devraient pouvoir varier leurs tâches pour limiter la répétition et l’ennui.

 

L'environnement physique

La qualité du travail et des relations humaines, la valorisation et la reconnaissance professionnelle sont des éléments clés de la qualité de vie au travail. Mais la mise à disposition d’espaces confortables (lumineux, pas trop bruyants, avec une bonne température, etc.) s’est aussi imposée en quelques années comme élément incontournable des entreprises les plus attractives.

 

La réalisation et le développement personnel

Être bien au travail c’est aussi pouvoir développer ses compétences et faire évoluer sa carrière.

 

Une entreprise qui aide ses collaborateurs à grandir et à gagner en responsabilités limite le turnover et les cas de bore-out. Quand on sait que le mal-être au travail coûte en moyenne 3500€ par collaborateur aux entreprises, il vaut mieux tout mettre en place pour l’éviter !

 

La conciliation de la vie professionnelle et personnelle

Des missions motivantes, de la reconnaissance, un environnement de travail agréable ou des valeurs d’entreprise positives ne doivent pas éclipser l’équilibre vie professionnelle et vie privée. Pour être bien au travail, il ne faut pas qu’il empiète sur la vie personnelle et familiale. Pour cela, le droit à la déconnexion ou une limitation des heures supplémentaires permettent de garantir une certaine étanchéité entre les deux sphères.

 

Nouveau call-to-action

 

L'égalité professionnelle

L’égalité des chances peu importe son sexe, sa race ou son orientation sexuelle garantit une meilleure qualité de vie au travail pour tous. La diversité est une chance pour les entreprises qui se développent. Une entreprise qui a une politique d’égalité professionnelle, à compétences égales attire les talents de tous les horizons et limite l’entre-soi néfaste à l’émergence de nouvelles idées.

 

 

Alors, qu’attendez-vous pour obéir aux 10 commandement de la Qualité de Vie au Travail ?