<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=2522377514460582&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Quelles mesures prendre en entreprise pendant la période de fortes chaleurs ?

Récit bien-être au travail

23/07/2019

3 min de lecture

Maux de tête, crampes, vomissements, malaises, les fortes chaleurs peuvent engendrer des conséquences graves sur l’état de santé de vos collaborateurs.

les fortes chaleurs arrivent !

Vos articles catégorisés

Afin de limiter les risques provoqués par une canicule étouffante, nous vous conseillons une série de mesures rafraîchissantes à instaurer dans votre environnement professionnel. Objectif : rendre l’air respirable et mettre le personnel à l’abri des dangers exposés dans le plan canicule.

La mise à disposition d’eau fraîche

L’hydratation est le maître-mot en période de fortes chaleurs. L’eau présente dans le corps possède des propriétés de thermorégulation, en d’autres termes, c’est l’élément qui permet de maintenir notre corps à la bonne température. Il est préconisé de boire un litre et demi d’eau par jour sans attendre la soif. C’est pourquoi, la mise à disposition d’eau fraîche et potable est une obligation légale en cas de fortes chaleurs.

Nous vous suggérons de fournir cette boisson à vos collaborateurs dans des aires stratégiques, à proximité des bureaux. Fontaine à eau ou bouteilles au frais, l’essentiel est que vos collègues puissent se désaltérer à toute heure de la journée. 

Et, pourquoi ne pas aller plus loin en proposant des fruits frais en libre service ? Chez United Heroes, nous avons fait le choix de se faire livrer des fruits chaque semaine via https://delicorner.co/ pour le plaisir et la santé de notre team ! 

fruits-frais-UHNos équipes ont à disposition des fruits frais et secs en permanence, pour des en cas sains! 

 

La climatisation de l’air intérieur

L’aménagement de zones ventilées et climatisées limite les risques liés aux périodes de fortes chaleurs. Cependant, l’utilisation de la climatisation doit se faire en respectant quelques précautions d’usage

Par exemple, on vous conseille de rester très attentif au danger du choc thermique : la différence de températures entre l’extérieur et les salles climatisées ne doit pas dépasser 8°C (ce qui est déjà beaucoup !). De plus, le système de climatisation doit être entretenu régulièrement. De fait, il faut veiller aux installations, aux filtres, à l’eau stagnante pour diffuser un air frais et sain au bureau.

Ces préconisations s’adaptent aussi aux ventilateurs, des machines qui peuvent devenir une source de diffusion de poussière. D’autant que la qualité de l’air reste une priorité pour la santé du collectif.

Enfin, même si la climatisation peut être utilisée pour améliorer les conditions de travail en cas de canicule, on espère que vous l'utiliserez de manière raisonnable, notre planète pouvant en souffrir considérablement.

L’instauration d’horaires exceptionnels

Et si vous passiez à l’heure d’été ? Les capacités physiques et intellectuelles sont amoindries en cas de chaleur atmosphérique intense. Pour cette raison, il est préférable de commencer avant l’heure habituelle afin de finir plus tôt. Cette mesure est déjà en vigueur pour les travailleurs du BTP qui souffrent de la canicule dans les chantiers. Que pensez-vous d’un changement d’heure chaque été afin de limiter les risques de surchauffe

Cette problématique pourrait être à l’ordre du jour dans votre entreprise pour renforcer l’engagement de vos collaborateurs, sentant que leur bien-être est au centre de vos préoccupations. Un planning estival n’a pas d’incidence négative avérée sur le mode de travail, si ce n’est que la mesure offre l’espoir d’un gain de productivité et d’une sérénité collective face aux dangers de la canicule.

New call-to-action

La réduction du rythme de travail

Comme le corps est plus sensible à la chaleur atmosphérique, nous vous conseillons d’adapter l’organisation du travail en fonction de la météo. Cela peut passer par l’augmentation de la fréquence des pauses ou la diminution du rythme des tâches à accomplir.

Il est préconisé de boire un litre et demi d’eau par jour
Mettre à disposition de l'eau fraîche est une obligation légale de la part des entreprises lors de périodes de forte chaleur
 

Le télétravail peut également être une option envisageable lorsque les conditions ne sont pas réunies dans votre entreprise pour assurer un confort minimum aux collaborateurs. En cas de bureaux vétustes et mal isolés ou de matériel informatique qui fait grimper la température dans des salles mal ventilées, le télétravail reste en effet la solution la plus sûre.

Des gestes simples qu’il est bon de se rappeler !

Rappelez les bons gestes à adopter pour éviter la surchauffe.

Lorsque le thermomètre explose, chacun doit se rappeler des conseils pour ne pas souffrir de la chaleur au bureau.

Manger en petite quantité en échelonnant ses repas tout au long de la journée facilite la digestion et régule la température du corps. Du côté vestimentaire, il faut préférer les matières naturelles aux vertus thermorégulatrices comme le lin ou le coton, et éviter de porter des costumes en acrylique ou en polyester. Les femmes, quant à elles opteront pour un maquillage plus léger pour laisser leur peau mieux respirer. 

Les pouvoirs publics sont mobilisés tout l’été. En cas de fortes chaleurs, un numéro vert information « canicule » a été mis en place par le Ministère de la Santé et des Solidarités pour répondre aux interrogations. 

De l'activité sportive light, c'est possible !

Rassurez-vous, ce n'est pas parce qu'il fait chaud qu'il faut complètement arrêter le sport !

Adaptez-vous en pratiquant tôt le matin, en réduisant l'effort, et surtout en s'hydratant encore plus ! Découvrez ci-dessous 5 exercices simples à pratiquer malgré la canicule... faites autant de répétitions que vous pouvez en 1 min, mais à votre rythme.

5-exercices-5-minutes

Le coup de pied de l'âne

Mettez-vous à quatre pattes. Placez vos mains sous vos épaules et alignez vos genoux et vos hanches. Gardez votre torse droit. Soulevez une jambe de sorte que la cuisse soit parallèle au sol, en orientant votre pied vers le plafond. N'oubliez de bien respirer !

Abduction de la hanche au sol

Allongé sur le côté, le corps rectiligne, placez une main au sol et l’autre sur la hanche, effectuez une élévation latérale de la jambe sans fléchir le genou. Contractez les fessiers et montez la jambe d’environ 30 degrés en gardant le pied flex. Revenez à la position de départ sans toucher le sol.

La planche 

Installez-vous en appui sur les avant-bras en tendant les deux jambes, la pointe de pieds au sol. Gardez les épaules au-dessus des coudes. Contractez vos abdos et vos fessiers pour maintenir la position, et regardez vers le sol pour détendre la nuque. Si c'est trop difficile, posez les genoux au sol. Variante : posez vos mains à la place de vos coudes, pour réaliser une planche bras tendus.

Le grimpeur

Positionnez-vous en planche bras tendus : posez vos mains écartées au sol et tendez les jambes en arrière en plaçant la pointe des pieds au sol. Dirigez votre regard vers le sol. Ramenez la jambe droite vers l’avant, tout en fléchissant le genou. Reposez-la ensuite vers l’arrière en la détendant. Recommencez avec la jambe gauche, en alternant le plus possible en 1min. Restez bien gainé durant l'exercice, quitte à faire des mouvements lents.

Les lunges

Maintenez le haut du corps droit, épaules en détendues. Placez une jambe devant vous en abaissant vos hanches pour que vos genoux soient pliés à un angle à 90°. Votre genou doit se trouver au-dessus de votre cheville. Votre second genou ne doit pas toucher le sol. Recommencez avec l'autre jambe, en alternant le plus possible en 1min.

Découvrez notre solution !

Un outil bien-être unique au service de vos enjeux RH

En savoir plus