NEW L'observatoire United Heroes 2024 de l'engagement en entreprise est disponible ✨ Télécharger mon exemplaire

Inclusion : 10 animations déductibles de la contribution Agefiph

L’Agefiph (Association de Gestion du Fonds pour l'Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées) a pour mission de favoriser l'insertion professionnelle des personnes en situation de handicap. Tous les ans, elle se voit verser des compensations par les entreprises de plus de 20 salarié·es, si celles-ci ne remplissent pas leur devoir d'employer a minima 6% de travailleur·euses en situation de handicap.

Afin d'inciter les entreprises à investir dans des initiatives concrètes pour favoriser l'insertion des talents (au lieu de très basiquement payer une compensation annuelle), l’Agefiph propose de déduire de la-dite compensation certaines actions liées aux prestations d’accompagnement et de sensibilisation.

Dans cet article, on vous donne l’exemple concret de 10 actions à organiser en entreprise, pouvant être déductibles de vos compensations Agefiph.

 

 

1 : Formation à la sensibilisation au handicap pour l'ensemble du personnel

Former et sensibiliser votre personnel (et notamment votre sphère managériale) est l’une des actions les plus prioritaires à mettre en place dans votre entreprise : il s’agît ici de poser des racines saines pour développer une culture d’entreprise inclusive et positive.
 

Pour y parvenir, l’intervention de professionnel·les est vivement recommandée. Par exemple :

  • HANDECO, spécialisé dans la sensibilisation au handicap et la diversité en entreprise
  • OETH (Obligation d'Emploi des Travailleurs Handicapés), qui propose des sessions de sensibilisation et des formations sur l'inclusion des personnes en situation de handicap.

 

2 : Compétition inter-entreprise H-GAMES pour casser les clichés autour du handicap et ne faire qu’Un

Valides comme en situation de handicap, au COMEX comme en stage, au siège comme en point de vente… Pendant les H-GAMES (qui se tiennent durant la SEEPH 2024), toutes et tous les salarié·es de l’entreprise ne font qu’Un et poursuivent un objectif commun.

Du 11 au 29 novembre, l'ensemble des salarié·es doit bouger un maximum (marche, fauteuil roulant, natation, vélo, ménage, yoga…), ce qui fait grimper un compteur de point commun à toute l’entreprise sur l’application United Heroes.

À l’issue de l’opération, le compteur se transforme en don pour la Fédération Française Handisport. Tout au long de la compétition, les salarié·es accèdent à du contenu exclusif relatif aux handicaps, rencontrent des athlètes paralympiques médaillés et découvrent des parcours inspirants.

L’objectif : s’unir malgré les différences et tordre le cou aux idées reçues.

 

Les H-GAMES sont déductibles de votre contribution AGEFIPH

Inscrivez votre entreprise pour une SEEPH 2024 mémorable et efficace, entre sensibilisation et forte cohésion au sein de l'entreprise.

En savoir plus

 

3 : Coaching individuel pour les salarié·es handicapé·es afin de faciliter leur intégration

L’entreprise a pour responsabilité de fluidifier le travail collaboratif entre tous ses talents. De fait, bien qu’il soit primordial de former et sensibiliser le personnel dit « valide », il n’en est pas moins important d’accompagner le personnel en situation de handicap pour un « vivre ensemble » optimal.

 

Pour cela, différents organismes et réseaux peuvent être sollicités :

  • Cap emploi, le réseau national spécialisé dans l'accompagnement des personnes en situation de handicap, qui œuvre pour leur insertion professionnelle
  • APEC (Association Pour l'Emploi des Cadres), qui propose une gamme de services de coaching et d'accompagnement pour les cadres en situation de handicap.

4 : Intervention d'un ergonome pour analyser et adapter les postes de travail

De quel matériel spécifique aurait besoin un talent malentendant ? Comment s’assurer qu’un·e salarié·e en fauteuil soit dans une position optimale pour taper sur son ordinateur ? Quelles sont les dispositions à prendre lorsque l’on accueille un·e collaborateur·rice atteinte de nanisme ?

Ces questions, on se les pose souvent trop tard, lorsque l’on se retrouve face au mur. Pourtant, ces dispositions peuvent être prises bien en amont, favorisant même le recrutement de personnes en situation de handicap !

Pour anticiper cela, des ergonomes spécialisés existent et peuvent vous conseiller à l'instar de la CARSAT (Caisse d'Assurance Retraite et de la Santé au Travail), qui propose des services d'ergonomie pour adapter les postes de travail. 

 

agefiph-ergonomie-poste-travail

 

5 : Accompagnement pour l'adaptation des postes de travail et l'achat de matériel ergonomique

L’audit est fait, l’addition est peut-être salée. Pour aider les entreprises à s’équiper au mieux afin d’accueillir des travailleur·euses en situation de handicap, des aides existent.

  • L’AGEFIPH elle-même propose des aides financières pour adapter des postes de travail et l’achat de matériel ergonomique.
  • La MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) fournit également des conseils et des aides pour l’adaptation des postes de travail.

6 : Audit d’accessibilité des locaux et mise en œuvre des recommandations

L’accessibilité est l’un des principaux enjeux pour les entreprises. D’une part, celles-ci sont légalement tenues à certaines normes. D’autre part, il est crucial pour elles de pouvoir accueillir toute personne atteinte d’un handicap dans ses locaux (salarié·e, client·e, partenaire, personnel de ménage…).

Pour mettre ses bureaux aux normes, il est nécessaire de réaliser un audit d’accessibilité auprès d'un établissement spécialisé. 

agefiph-ergonomie-bureaux

 

7 : Formation des RH sur la gestion des travailleurs atteints d’un handicap

Aménagement horaires, loi, spécificités des différents handicap, gestion de l’onboarding, administratif… Accueillir des talents en situation de handicap amène son lot de questions pour les professionnel·les des Ressources Humaines. Pourtant, étant souvent les premier·es impliqué·es dans le recrutement et la gestion de carrière, ils et elles doivent être incollables sur le sujet.

De plus, pour diffuser une culture d’entreprise inclusive et ouverte sur les sujets de handicap, la sphère RH se doit d’être exemplaire et d’incarner le sujet.

Des formations ciblées pour les RH existent :

  • L’ANDRH (Association Nationale des Directeurs de Ressources Humaines) propose des formations spécifiques pour les RH sur la gestion des talents handicapés.
  • L’AGEFIPH offre des sessions de formation pour les responsables RH sur l'insertion et la gestion à ce même propos.

 

8 : Organisation de journées de sensibilisation et de conférences sur le handicap

Nous en parlons dans notre article "SEEPH 2024 : nos meilleures animations diversité et inclusion en entreprise" : l’intervention de personnalités inspirantes atteintes d’un handicap peut grandement participer à la destruction des clichés.

En partageant leurs parcours, leurs joies, peines, défis et réussites, ces intervenant·es dé-dramatisent souvent le sujet et font prendre conscience combien travailler avec quelqu’un en situation de handicap n’est pas si différent que d’habitude.

Pour organiser des conférences ou prises de paroles, il est possible de se rapprocher :

  • De l’association Française des Managers de la Diversité (AFMD), qui organise des événements et des conférences sur la diversité et l'inclusion, y compris le handicap.
  • De l’Unapei, qui propose des journées de sensibilisation et des conférences sur le handicap mental et l’inclusion.
  • Directement des speakers et speakerines si vous les avez déjà identifié·es.

 

9 : Soutien psychologique pour les travailleurs handicapés et leur entourage professionnel

Malgré de vains efforts déployés pour normaliser le handicap en entreprise, la route peut encore parfois être longue. Cela peut causer aux talents atteints d’un handicap un certain inconfort (ne pas se sentir intégré·e ou compris·e, souffrir d’un manque d’adaptation de la part de l’entreprise…).

Pour combattre cela, certains organismes offrent des services de soutien psychologique à la fois pour les talents, mais aussi pour les proches – en première ligne :

  • La MGEN (Mutuelle Générale de l'Éducation Nationale) propose des services de soutien psychologique pour les travailleur·euses handicapé·es.
  • CAP emploi propose également un accompagnement psychologique pour les salarié·es en situation de handicap.

agefiph-psychologue-handicap

 

10 : Mise en place d'un réseau de référent·es handicap dans l’entreprise pour accompagner et sensibiliser les équipes

Pour diffuser le message dans toutes les strates, business units ou régions où l’entreprise est implantée, il sera nécessaire de développer un réseau de « référents handicap » qui auront pour mission de diffuser la parole le plus largement possible.

Mais quiconque a déjà cotoyé un grand groupe le sait : entre la théorie et la mise en œuvre d’un tel projet, il peut y avoir un monde. Pour aider les entreprises à monter des réseaux de référent·es solides, des aides existent :

  • HANDECO, qui accompagne les entreprises dans la mise en place de réseaux de référent·es handicap.
  • Club Être, qui offre des ressources et des formations pour les entreprises souhaitant structurer leur approche du handicap.

 

L’ensemble de ces actions est considéré par l’Agefiph comme des "dépenses déductibles liées aux prestations d’accompagnement et de sensibilisation". La raison est simple : ces initiatives aident de manière très concrète les entreprises à favoriser l’inclusion des personnes en situation de handicap dans le milieu professionnel.