<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=2522377514460582&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

4 min de lecture

Comment mettre en place une démarche de Qualité de Vie au Travail ?

Démarche de Qualité de Vie au Travail

Burn out, bore out, stress, accidents de travail : les collaborateurs sont de plus en plus stressés (24% sont en situation d'hyperstress), frustrés, ou (à l’inverse) las dans leur travail (63% ont déjà été victimes d’un bore-out), et cette tendance se confirme partout dans le monde occidental (plus de 20% des collaborateurs des pays développés et en développement sont concernés par le stress au travail).

 

Résultat ? Le turnover moyen mondial s’élève à 23 % (étude « Preparing for take-off », Hay Group). Cela signifie qu’environ un quart des salariés est renouvelé chaque année ! Lorsqu’on connaît le coût d’un recrutement, on comprend que les entreprises cherchent à tout prix à retenir leurs talents, en proposant un meilleur environnement de travail.

 

Mais cela peut être plus complexe qu’il n’y paraît, car il faut identifier les facteurs qui impactent la Qualité de Vie au Travail (QVT) des collaborateurs. Nous vous présentions précédemment les 10 éléments qui constituent la QVT : voici désormais la marche à suivre pour développer une stratégie QVT autour de ces 10 facteurs de bien-être 😉

 

Conseil n°1 : Identifiez vos priorités

Pour commencer, tâchez d’identifier quelles sont les plus grosses lacunes de votre organisation (manque d’accessibilité des espaces communs, bureaux surchauffés (ou sous-chauffés), vétusté de certains équipements, etc.). Vous ne pourrez pas lancer de programme QVT tant que ces sujets de friction ne sont pas résolus. Si vous êtes pressé par le temps et ne disposez pas d’un budget illimité, réservez les grands travaux de réaménagement pour plus tard et concentrez-vous sur les quick win 🎯

 

Après avoir organisé des réunions avec différents départements de l’entreprise, vous serez en mesure de définir 4 mesures phares pour lesquelles des actions concrètes permettant d’améliorer le ressenti des collaborateurs pourront être prises.

 

Vous serez en mesure de définir 4 mesures phares

N'identifiez pas plus de 4 priorités.

 

 

Conseil n°2 : Choisissez des indicateurs pertinents

Une fois que le périmètre est défini, il faut établir des indicateurs précis, qui permettent à tout moment de suivre l’avancement du projet et son impact sur l’ensemble des collaborateurs.

 

Indispensables pour orienter les actions et mesurer les efforts déployés, ces indicateurs permettent aussi de vérifier l’efficacité de la stratégie QVT et de la (bonne ou mauvaise) direction prise.

 

Les indicateurs que vous choisirez seront définis en fonction de vos priorités. Leur pertinence dépend de vos besoins (diminuer l’absentéisme, réduire les facteurs de pénibilité, fédérer vos équipes, etc.).

 

Exemples d’indicateurs:

  • Taux d’absentéisme ;
  • Motifs des absences ;
  • Nombre d’accidents du travail ;
  • Niveau d’accès à la formation.

Nouveau call-to-action

Conseil n°3 : Posez-vous les bonnes questions

Maintenant que vous avez entrepris un début de travail sur certains points d’achoppement, il faut vous poser les bonnes questions.

 

Sur quels critères, plus larges que les seuls indicateurs financiers, votre entreprise peut-elle évaluer ses performances  ? Quelles modalités de dialogue social permettent de conjuguer amélioration des conditions de travail et efficacité des organisations  ? Quel rôle du Management pour susciter l’engagement individuel et collectif ? Vous avez sûrement d’autres interrogations mais c’est déjà une bonne base de travail.

 

En répondant à toutes ces questions, vous découvrirez notamment que la performance de l’entreprise et le bien-être au travail des collaborateurs sont intimement liés et ne peuvent aller l’un sans l’autre !

 

Et puis ce sera également l’occasion de convaincre les plus hésitants de l’intérêt économique de l’entreprise à ce que ses collaborateurs soient heureux à leur poste !

 

Il faut vous poser les bonnes questions.

Pour avoir les bonnes réponses, posez-vous les bonnes questions.

 

Conseil n°4 : Participez à la semaine de la QVT

La semaine de la QVT est organisée tous les ans par L’ANACT. C’est un réseau de partenaires en région, chapeautés par les ARACT.

 

Ces agences régionales proposent une multitude d’événements, d’ateliers et de conférences sur des sujets variés avec le même point focal : comment trouver le mix parfait entre performance des entreprises et épanouissement des salariés.

 

Vous n’avez pas pu vous joindre à l’événement ? Pas de souci, la semaine de la Qualité de Vie au Travail se déroule aussi sur le web avec une programmation de webinaires riches d’enseignement !

 

 

 

Mettre en place une démarche QVT ne s’improvise pas. C’est un projet ambitieux pour lequel il faut être à l’écoute et établir une feuille de route claire. Chez United Heroes nous pensons qu’une entreprise performante est une entreprise qui prend soin de ses collaborateurs !