Diversité et inclusion : quelles sont les attentes des salariés ?

Les entreprises qui mettent en place une politique de diversité et inclusion génèrent jusqu’à 30 % de chiffres d’affaires en plus par salarié et une profitabilité supérieure à leurs concurrents (selon le cabinet Deloitte). Bien plus qu'une tendance, c'est une stratégie gagnante pour affirmer ses valeurs, booster la performance de l’entreprise et augmenter l’attractivité de sa marque employeur. Découvrez comment favoriser la diversité et l’inclusion professionnelle !

 

C'est quoi, la diversité au travail ?

Définition

La diversité au travail désigne la variété de profils existant dans une entreprise : jeunes, seniors, travailleurs handicapés, etc. Ces profils variés apprennent à travailler et évoluer ensemble, en transformant la différence de chaque collaborateur en une force.

Les attentes des salariés

57 % des employés entre 18 et 34 ans estiment que leur entreprise devrait accroître la diversité et l’inclusion sur leur lieu de travail. L’égalité des chances en entreprise demeure un sujet important pour 89 % des salariés français (source). Tout comme l’égalité hommes-femmes, qui reste pourtant un sujet où de nombreuses améliorations sont possibles, notamment sur l’accessibilité des postes à responsabilité.

 

Comment favoriser la diversité en entreprise ?

Traiter équitablement ses collaborateurs

Une politique d’inclusion et de diversité repose sur le principe d’égalité.  Chaque talent doit être traité de manière égale, en excluant tout type de discriminations, que ce soit au sujet des différences culturelles ou de la parité entre hommes et femmes.

 

Encourager la collaboration

Pour encourager l’inclusion, mettez l’accent sur l’innovation et la créativité. Si chacun évolue dans un espace où il est libre de s’exprimer, l’entreprise en bénéficiera en termes de performance et d’engagement des employés. 

 

Créer des processus de résolution de conflits collaboratifs

Pour gérer efficacement des profils avec des cultures variées et provenant de différentes générations, il est nécessaire d’instaurer une médiation durable. Il ne s’agit pas d’éviter les conflits à 100 %, mais de mettre en place un plan de résolution des problèmes pour anticiper les crises.

 

Favoriser la diversité à tous les niveaux

Pour mettre en place une politique d’inclusion dans votre entreprise, il faut aussi tenir compte de votre environnement externe (fournisseurs, prestataires ou actionnaires). Prenez soin de représenter la diversité avec des acteurs extérieurs également.

 

Éduquer et former ses collaborateurs à la diversité

Enfin, n’hésitez pas à recruter (ou désigner) une personne en charge de la diversité. Elle aura pour rôle de lutter contre les discriminations, mais aussi de sensibiliser les employés de l’entreprise aux enjeux de la diversité.

 

 

📣La diversité et l'inclusion sont aussi une affaire de communication ! Pour sensibiliser vos collaborateurs, vous pouvez vous appuyer sur des temps forts de l'année comme :

  • la journée des personnes handicapées (3 décembre)
  • la journée du handicap (9 octobre)
  • la semaine européenne pour l'emploi des personnes handicapées (novembre)
  • la journée de lutte pour les droits des femmes (8 mars)
  • la journée contre l'homophobie, la transphobie et la biphobie (17 mai)

Pour organiser vos temps de communication, téléchargez notre calendrier de la communication interne ⬇️

 

 

Calendrier de la communication interne 2022

Toutes les dates clés pour engager vos équipes en 2022

Télécharger

 

C'est quoi, l'inclusion en entreprise ?

Définition

L'inclusion représente toutes les actions menées par une entreprise dans le but de prévenir les discriminations liées notamment au handicap, à l'âge, à l'origine ou à la situation sociale, à la culture, au genre, à l'orientation sexuelle ou encore à l'apparence physique.

 

Les attentes des salariés

80 % des Millennials le disent : la démarche de diversité, d’égalité et d’inclusion d’une entreprise est un facteur important lors du choix d’un nouvel emploi (source). Les attentes des collaborateurs en termes de qualité de vie au travail (QVT) et d’inclusion sont de plus en plus élevées. Chacun doit pouvoir trouver sa place dans l’entité collective qu’est l’entreprise.

 

 

Comment améliorer l'inclusion au travail ?

Miser sur les ressources des collaborateurs

La différence est source de richesse : valorisez les compétences rares de vos collaborateurs pour les transformer en atouts. Par exemple, une personne sourde ou malentendante est parfaite pour échanger avec d’autres clients sourds et malentendants par visioconférence (en langue des signes ou par chat).

 

S’appuyer sur des structures spécialisées

Des structures d’insertion, des centres de formation ou des entreprises spécialisées peuvent faciliter le recrutement de profils différents. Par exemple, un partenariat avec une structure de formation de jeunes en situation de handicap mental et la création d’un réseau de tuteurs volontaires pour les accueillir.

 

Former les managers

Il est crucial de former chaque niveau hiérarchique à la diversité et l’inclusion. N’hésitez pas à créer des groupes de paroles pour échanger avec les managers et répondre à leurs questions. Une politique d’inclusion exige d’innover en permanence et d’être très à l’écoute des chefs d’équipe.

 

Favoriser le management inclusif

Le management lui-même doit être inclusif. Ainsi, les postes à responsabilité doivent prendre le temps de comprendre comment chaque collaborateur fonctionne afin d’adapter le fonctionnement de l’entreprise à la personne, et non l’inverse. Ses différences ne doivent pas être des freins à l’intégration.

 

Une politique d’inclusion et de diversité doit accepter et exploiter les particularités de chacun, pour créer une synergie entre les collaborateurs. Ce n’est plus en option et les jeunes talents exigent de travailler pour des entreprises inclusives.