Enquête d’engagement salarié : les étapes déterminantes à suivre

La QVT, récemment renommée QVCT, est une notion large qui englobe plusieurs dimensions dont la qualité de vie et les conditions de travail. C’est aussi un levier pour mesurer l’engagement des collaborateurs. Mais avant de passer à cette étape et d’envoyer votre questionnaire à vos salariés, il convient de bien cadrer sa démarche pour en assurer le succès. Pour cela, il faut respecter des étapes nécessaires à un résultat optimal et avant tout en comprendre les enjeux.

Les étapes de la mise en œuvre d’une enquête QVT

Pour que la démarche soit efficace, il faut qu’elle soit réfléchie en amont. Cela passe par plusieurs étapes : cibler les objectifs, réunir des collaborateurs pour établir l’approche, trouver des méthodes concrètes et finalement établir une conclusion de la démarche et l’évaluer.

Définir les objectifs et les priorités

Les objectifs doivent s’aligner sur la mission de l’organisation de l’entreprise. Il faut donc d’abord évaluer les objectifs et enjeux qui poussent à mener une enquête QVT. Il est indispensable d’analyser les différents indicateurs clés tels que le taux d’absentéisme, les chiffres commerciaux ou le taux de satisfaction client. Avec ceci, vous arriverez à déterminer une intention à votre démarche (réduire le turn over, faire évoluer l’entreprise etc.). C’est ce qui va vous permettre d’avoir un aperçu de ce qui va ou non au sein de la structure, et donc d’orienter votre enquête QVT.

Associer les personnes clés à chaque étape

Le bien-être au travail concerne tous les salariés de l'entreprise, à tous niveaux de postes. Pour créer une adhésion autour du projet, il est intéressant de réunir des collaborateurs et de créer un groupe de travail autour de la QVT. Cela permet d’impliquer des acteurs clés dans la démarche : la direction générale, les managers, les RH… et de valoriser l’intelligence collective, afin d’amener différentes idées pertinentes qui peuvent améliorer la mise en œuvre du projet. 

Expérimenter le dispositif

Une fois le diagnostic établi et le sujet de l’enquête déterminé, il ne reste plus qu’à mettre en place les actions adaptées avec les outils adéquats, comme une enquête d’engagement auprès des salariés. L’objectif de cet outil est de trouver des solutions face à des problématiques diverses qui peuvent être rencontrées dans la structure. Les thèmes peuvent être nombreux et variés : l’équilibre entre la vie professionnelle et personnelle, l’organisation au travail, la cohésion entre collègues…

Évaluer et pérenniser la démarche

Pour que la démarche perdure dans le temps, on peut mettre en place une approche cyclique et itérer en fonction des résultats. Y a-t-il eu une modification au niveau de l’atteinte des objectifs et des buts fixés par la démarche ? Une fois les résultats analysés, y a-t-il eu des améliorations sur les buts fixés au départ ?

 

10 idées pour communiquer sur votre dispositif QVT

Les bonnes pratiques de nos partenaires pour obtenir l'adhésion de leurs équipes

Télécharger

 

Comprendre les dimensions de la QVT

Le bien-être au travail repose sur plusieurs piliers qui varient selon les sources et les entreprises. On peut globalement les répartir en quatre catégories :

Les besoins aspirationnels

Les besoins aspirationnels sont les plus difficiles à combler. Ils correspondent à la fierté d’appartenance, le sens et l’alignement, la créativité et l’innovation. Les collaborateurs, notamment les plus jeunes, pourront se sentir bien s’ils trouvent un sens à leur travail.

Dans votre enquête, vous pouvez demander à vos salariés : Vous identifiez-vous aux valeurs de l’entreprise ? En quoi vos missions au sein de l’entreprise vous inspirent-elles à progresser ?

 

Les besoins de développement personnel

Les besoins de développement personnel comprennent la reconnaissance du travail accompli, la possibilité de suivre des formations, et même un simple “merci” lors d'une tâche réalisée. Ce sont toutes ces choses qui permettent de grandir au sein de la structure, et de développer les compétences des employés. L’entreprise a la possibilité d’utiliser  un logiciel pour gérer les entretiens professionnels et ainsi favoriser la discussion et l’échange avec les collaborateurs, et par la même occasion de suivre leur évolution professionnelle.

Dans votre enquête, vous pouvez demander à vos salariés : Avez-vous le sentiment d’être épanoui dans votre travail ? Où vous voyez-vous dans trois ans ? De quelles dispositions avez-vous besoin afin d’améliorer vos conditions de travail ?

 

Les besoins sociaux

Les besoins sociaux reposent notamment sur les relations hiérarchiques, la bonne entente et la cohésion de l’ensemble de l’équipe. Les relations entre collègues et le feedback en font aussi partie. L’esprit d’équipe peut passer par des team buildings, afin de souder les collaborateurs.

Dans votre enquête, vous pouvez demander à vos salariés : Comment se passe la coopération avec l’ensemble de l’équipe ? Est-ce que votre manager vous apporte le soutien nécessaire pour effectuer votre travail ? Rencontrez-vous des difficultés pour communiquer avec vos collègues ?

 

Les besoins primaires

En bas de la pyramide se situent les besoins primaires. Ce sont les bases du bien-être au travail, les fondations solides. Cela comprend l’ambiance générale, les conditions de travail, l'environnement et l’espace de travail. Concernant ce point, pour le maintenir maximisé, il faut cependant faire attention à ne pas aller vers l’extrême et ne pas faire de l’entreprise “un lieu où il fait bon de travailler car il y a un babyfoot et une terrasse avec un salon de jardin”. Un bon espace de travail est requis pour une bonne QVT, mais cela passe surtout par des installations de postes de travail confortables, une décoration qui est agréable…

Dans votre enquête, vous pouvez demander à vos salariés : Est-il simple pour vous de vous concentrer sur votre lieu de travail ? Avez-vous assez d’espace  pour vous organiser correctement ? Est-ce que la charge de travail ne vous est-elle pas trop lourde ?

Pour aller plus loin dans votre stratégie QVCT et engager vos collaborateurs, vous pouvez organiser votre propre semaine de la QVT. C'est une opportunité pour les entreprises d'impulser une culture bien-être, sensibiliser les salariés et de favoriser la cohésion.