United Heroes dévoile les résultats de son étude sur le bien-être au travail

L’app de sport et de bien-être en entreprise United Heroes a mené une grande enquête sur le bien-être au travail auprès de plus de 1600 responsables et salarié·es. Comment définir le bien-être dans le milieu professionnel ? Quelles actions les entreprises mènent-elles pour le favoriser ? Pour quel résultat et quel budget ? 

Découvrez les résultats dans notre infographie. 

 

 

INFOGRAPHIE ODBT 2

 

Les priorités des salarié·es : la QVT prime sur le sens du travail

On entend beaucoup parler de sens au travail mais à la question “quelle est votre priorité au travail ?” c’est bien la traditionnelle Qualité de Vie au Travail qui est plébiscitée par les salarié·es (58% vs 20%). N’en déplaise aux responsables et décideur·ses en entreprise qui sont plus partagé·es et pensent que le sens au travail (31%) est plus important que la QVT (29%), le salaire (21%) et l’environnement de travail (19%).

84% des entreprises sondées jugent que l’employeur est responsable du bien-être des salarié·es 

Il n’y a pas de doute possible : peu importent les secteurs, peu importent les fonctions, les décisionnaires en entreprise pensent qu’il est de leur responsabilité de s’assurer du bien-être des équipes sous tous ses aspects. De quoi répondre aux attentes de la grande majorité de salarié·es puisque 71% jugent “très important” que leur entreprise prenne des actions en faveur de leur bien-être et 28% que c’est “tant mieux” si elle le fait.

 

Observatoire du bien-être au travail

Plus de 70 pages d'enquête sur les politiques bien-être en entreprise.

Télécharger

 

Les grandes entreprises mènent le mouvement : 63% ont mis en place une vraie politique de bien-être au travail

Sans surprise, les grands groupes mènent le mouvement avec des politiques de bien-être au travail plus structurées avec un budget annuel de 115 400€ en moyenne. Mais les autres organisations se sont aussi emparées du sujet : plus de 4 sur 5 déclarent (a minima) mener des actions en faveur du bien-être de leurs équipes.

L’activité physique : un levier privilégié par 67,6% des entreprises pour améliorer le bien-être au travail

Pour améliorer le bien-être de leurs équipes, les entreprises choisissent d’agir en priorité sur l’activité physique : 67,6% des salarié·es ont en effet accès à un dispositif de sport en entreprise, 55,6% de solidarité, 52,2% de santé mentale, 33,7% de nutrition et 18,7% de sommeil.

Parmi les mesures mises en place, l’installation de douche est privilégiée à 49,9% par les entreprises souhaitant encourager l’activité physique, devant un programme digital d’activité physique (45,6%) et l’organisation de temps forts d’activité physique (en physique) (40,8%). Mais c’est l’aménagement du temps de travail qui est plébiscité par les salarié·es : 96% jugent qu’il s’agit de l’initiative qui a le plus d’impact sur leur bien-être.

 

Les dispositifs de bien-être au travail préférés des salarié·es 

Parmi les initiatives mises en place dans leur entreprise, United Heroes a demandé aux salarié·es et décideur·ses de choisir le dispositif qui, selon eux·elles, agit le plus favorablement et efficacement sur le bien-être. 

Les salarié·es français·es plébiscitent le programme digital d’activité physique (16%), les compétitions et animations sportives en faveur d’une cause (13%) et l’organisation de temps forts d’activité physique (en physique). À l’international, les salarié·es plébiscitent les jours de congé offerts pour prendre soin de sa santé mentale (12%) et pour faire du bénévolat (11%).

Les résultats d’une politique bien-être au travail 

Si les décideur·ses ont des difficultés à mesurer l’impact direct de leurs actions, ils·elles constatent un engagement plus fort des salarié·es (57%), une marque employeur plus attractive (53%), et une hausse de la performance (40%) depuis la mise en place de leurs actions.


Côté salarié·es : le résultat est sans appel. Les salarié·es dont les entreprises prennent régulièrement des actions en faveur de leur bien-être sont plus satisfait·es à tous les niveaux. Ils accordent des meilleures notes que la moyenne à leur qualité de vie au travail (+1,2 pt), à leur équilibre vie professionnelle / personnelle (+0,8 pt), à leur motivation (+1 pt), au sens du travail (+0,9 pt) et à la gestion du stress (+0,5 pt).

 

Méthodologie :
Nous avons souhaité confronter les points de vue et les expériences des personnes en charge du bien-être dans les entreprises françaises, des salarié·es en France et des salarié·es à l’international. Nous avons donc réalisé un sondage auprès de 1697 individus, du 14 avril au 10 juin 2022, en trois parties pour distinguer nos trois segments. Les réponses nous permettent de dresser un état des lieux des conceptions et des pratiques de bien-être au travail en France et ailleurs.