Les H-GAMES sont de retour pour une 3e édition ! Inscrivez votre entreprise

Burn-out, stress : comment préserver la santé mentale au travail ?

La santé mentale des équipes est mise à rude épreuve et les causes sont légions. Le stress et l’anxiété minent les salarié·es, le nombre de cas de burn-out a explosé. Selon Opinion Way, en 2022, 34% des salarié·es français seraient en burn-out, un chiffre inquiétant qui prouve la détresse psychologique dans laquelle sont plongés des milliers d’individus.

Les problématiques de santé mentale ont des conséquences directes, d’abord sur l’état psychologique des salarié·es, mais également sur leur engagement, leurs relations professionnelles et leur productivité. Elles sont les premières causes d’invalidité dans le monde et font exploser l’absentéisme en entreprise : la recherche européenne (EU-WMH) a démontré qu’un·e collaborateur·rice en souffrance déclare en moyenne 3,1 jours d’absence par mois, contre 1 jour d’arrêt en temps normal.

 

Qu’est ce que cela signifie ? Si la pandémie de COVID-19  a remis la santé mentale au travail sur le devant de la scène,  les entreprises doivent maintenant s’emparer du sujet pour la préserver au mieux dans un contexte post-crise sanitaire. Les confinements successifs et les mesures de restriction ont eu un impact durable sur la santé mentale des salarié·es. Mais limiter ce sujet au seul contexte de pandémie serait une erreur : la santé mentale est aussi impactée directement par le travail et les conditions dans lesquelles il est exercé. 

 

Accorder de l’importance à la santé mentale au travail est un enjeu de société et d’entreprise : l’employeur a un rôle essentiel à jouer vis-à-vis de la sécurité et du bien-être de ses équipes.

 

On en a discuté avec Mathilde Salobir, HR Manager chez Sport Heroes. Retrouvez son témoignage disséminé dans l’article. 

 

Définition de la santé mentale

La santé mentale affecte nos ressentis, nos émotions, notre mode de vie et même notre rapport au travail. Lorsqu’elle se dégrade, des pathologies et maladies graves peuvent se développer : dépression, troubles de l’anxiété ou RPS (troubles psychotiques, bipolarité, burn-out, troubles affectifs, etc.). On compterait près de 10 % de la population mondiale souffrant d’un degré élevé de ces troubles psychosociaux, psychiques ou psychologiques selon l’OMS.

Selon l'OMS, la santé mentale est un état de bien-être qui permet à chacun de réaliser son potentiel, de faire face aux difficultés normales de la vie, de travailler avec succès et de manière productive et d’être en mesure d’apporter une contribution à la communauté.

 

 

Comment préserver la santé mentale au travail ?

Sensibiliser et prévenir sur la santé mentale au travail

Le burn-out n’est pas né au XXIè siècle : c’est une conséquence directe et grave de la mise à mal de la santé mentale au travail qui subsiste depuis des décennies. La crise sanitaire a mis en lumière ce sujet qui ne peut plus être ignoré par les directions d’entreprise. Désormais, le bien-être physique et mental des salarié·es doit faire partie intégrante de la culture de la stratégie RH et organisationelle.

 

“Tous les acteurs de l'entreprise, notamment les managers, doivent s’en emparer pour adapter l’organisation interne à ces nouveaux enjeux”
Mathilde-Salobir

Mathilde Salobir

HR Manager @ Sport Heroes

 

Tous les acteurs de l'entreprise doivent se mobiliser sur le sujet. Plus particulièrement les managers qui ont un rôle essentiel à jouer : 19 % des salarié·es qui déplorent un manque de reconnaissance de la part de leur manager jugent leur santé mentale mauvaise contre 9 % pour l’ensemble des salariés (source). Préserver la santé mentale au travail débute donc par la formation des managers sur ce sujet. Il est indispensable de leur fournir les clés et les outils pour identifier les premiers signes d’épuisement ou de perte de sens chez leurs équipes. Leur position et leur influence sur leurs équipes sont clés pour communiquer en interne, promouvoir les bonnes pratiques et protéger la santé mentale de tous·tes au travail

Des séances de prévention et de sensibilisation pour promouvoir une bonne santé mentale au travail permettent d’éduquer managers et collaborateur·rices sur des sujets clés :

  • les dangers du stress 
  • La responsabilité de chacun pour prendre soin de sa santé mentale
  • Les troubles mentaux ou comportementaux 
  • Les facteurs de la fatigue mentale 
  • La détresse psychologique

La santé mentale en télétravail

Ne négligez pas vos équipes en télétravail qui sont plus à risque de développer des troubles de santé mentale. Le manque de discussions informelles et d’opportunités de détecter des situations malsaines ou des signaux faibles augmentent les risques psychologiques, émotionnels et relationnels. Pour les aider, pensez à mettre à disposition des ressources sur le sujet.

 

Les moments de discussion informelle sont plus rares et il y a moins d’opportunités pour le manager de déceler des signaux faibles.
Mathilde-Salobir

Mathilde Salobir

HR Manager @ Sport Heroes

 

Sonder les équipes pour connaître l’état de leur santé mentale

Sonder régulièrement vos équipes est indispensable pour analyser leur état physique et mental et leur signifier que vous prenez en compte leurs ressentis. Cela peut se matérialiser sous la forme de sondage mensuel ou trimestriel pour déterminer l'état de leur santé mentale puis déployer un plan d'action. Articulez vos questions autour de leurs motivations, leurs satisfactions ou à l’inverse leurs préoccupations. 

Chaque trimestre, nos sondages nous permettent de prendre le pouls des équipes : se sentent-elles motivées ? comment jugent-elles leur équilibre vie pro / vie perso ? et leur stress ? En filtrant les réponses par métier, localisation ou même statut (est-ce qu’ils télétravaillent ou pas ? à quel rythme ?), on peut déterminer les actions correctives à mettre en place.
Mathilde-Salobir

Mathilde Salobir

HR Manager @ Sport Heroes

 

N’hésitez pas à favoriser les moments de partage et de convivialité entre collègues autour d’un café ou d’un évènement après le travail. C’est un bon moyen pour libérer la parole et exprimer son ressenti sur des sujets sensibles : un projet qui n’avance pas, une charge de travail trop importante, un manque de reconnaissance etc.

Créer un environnement de travail sain pour la santé mentale

Vous pouvez proposer des espaces de travail ouverts et flexibles pour favoriser les rencontres courtes et informelles entre salarié⸱es. Un environnement professionnel adéquat permet de renforcer la qualité de vie et les conditions de travail (QVCT), entretenir la cohésion d’équipe et promouvoir une ambiance de travail positive

De même, vous pouvez promouvoir l’autonomie et le développement professionnel via des formations d’apprentissage. En leur donnant la possibilité de progresser et d’évoluer, vous boostez l’épanouissement professionnel des salarié·es, leur motivation et leur estime de soi tout en évitant les risques de perte de sens pouvant conduire à un burn-out

Il est aussi important de renforcer la culture d’entreprise via des événements d’entreprise. Team-building, séminaire, challenge connecté solidaire etc. sont autant de solutions pour véhiculer vos valeurs et y faire adhérer vos collaborateurs et collaboratrices. 

Enfin encouragez l’intelligence émotionnelle pour mieux organiser vos équipes et communiquer plus efficacement. Dans le cas contraire, le manque de clarté, d’informations ou de vision à court-moyen-long terme risque d’avoir des effets négatifs sur leur santé mentale.

 

Encourager la déconnexion et la flexibilité  

Le télétravail complet ou partiel est aussi une solution pour gérer la santé mentale de vos équipes. Si ce n’est pas déjà fait, offrez à vos équipes la possibilité de prendre plusieurs jours de télétravail par mois. Deux solutions : 

  • Soit ils·elles peuvent les poser quand ils·elles le souhaitent et s’organisent comme ils·elles le désirent pour plus de flexibilité. 
  • Soit l’entreprise établit un calendrier et définit des jours précis pendant lesquels exercer son droit au télétravail.

Le télétravail permet aux salarié·es de profiter du confort de leur domicile et de se relaxer tout en continuant à être productif·ve. Dans la même idée, vous pouvez envisager le workation pour leur permettre d’allier travail et repos et de prendre soin de leur bien-être mental. 

Chez Sport Heroes, les salarié·es ont le droit à 8 jours de télétravail par mois. Ils peuvent les poser quand ils le souhaitent, mais ils restent non obligatoires : chacun s’organise comme il le désire pour plus de flexibilité.
Mathilde-Salobir

Mathilde Salobir

HR Manager @ Sport Heroes

Parmi les autres mesures RH conseillées, on retrouve le droit à la déconnexion pour améliorer l'équilibre vie professionnelle et vie personnelle.

Dans le cadre du télétravail, pensez à créer une charte de déconnexion, élément indispensable lorsque l’on travaille avec des outils de communication comme Slack, Teams ou Gmail. En effet, beaucoup de salarié⸱es éprouvent des difficultés à couper court avec le travail, le soir ou le week-end (non pas qu’ils·elles ne voudraient pas). C’est particulièrement vrai pour vos équipes en télétravail complet (full remote) qui peuvent être plus tentées que les autres à veiller tard et continuer de consulter leurs mails hors période de travail. 

 

Même si beaucoup de collaborateur·rices continuent de consulter leurs mails sur leur téléphone, c’est plus facile de décrocher du travail quand on laisse son ordinateur au bureau !
Mathilde-Salobir

Mathilde Salobir

HR Manager @ Sport Heroes

Là aussi, les managers sont la clé : il ne faut pas hésiter à répéter votre message encore et encore pour réellement encourager la déconnexion. Ils·elles doivent aussi être les premier·es à respecter ce principe et montrer l’exemple auprès de leurs équipes en appliquant cette solution. Ce qui signifie priorité à la récupération et non aux messages le week-end et après les horaires de travail !

S’associer à un spécialiste de la santé mentale au travail 

Que ce soit pour améliorer son sommeil, mieux gérer son stress et son anxiété, réguler ses émotions ou améliorer son hygiène de vie, Il peut être pertinent de vous associer à une solution digitale pour aider vos collaborateur·rices à prendre soin de leur santé mentale. L’objectif est double : éduquer, prévenir et traiter les problématiques liées à la santé mentale au travail et aider vos équipes à développer leur plein potentiel pour s’épanouir au quotidien via des sessions de coaching et de psychothérapie.

Non seulement vous démontrez à vos salarié·es que vous vous impliquez dans leur bien-être, mais vous obtenez également des équipes plus sereines, et donc plus performantes.
Mathilde-Salobir

Mathilde Salobir

HR Manager @ Sport Heroes

Sport Heroes s'est, par exemple, associé à l'application MindDay, une solution qui propose des sessions de coaching et de psychothérapie.

 

 

Encourager des activités physiques et de bien-être en entreprise

Pratiquer une activité physique ou de bien-être contribue grandement à préserver la santé mentale au travail. En effet, l’OMS recommande de pratiquer entre 150 et 300 minutes d’activité par semaine (running, marche, méditation, yoga etc.) pour éviter les risques liés à la sédentarité (c’est l’une des premières causes de mortalité au monde). De même, une activité physique et de bien-être permet de réduire le stress et stimuler la bonne humeur. Sans oublier, les bénéfices en termes de cohésion et de rassemblement interne.

Comment l’encourager dans votre entreprise ? Vous pouvez installer des douches dans vos bureaux et laisser vos équipes prendre des pauses déjeuner plus longues pourquoi pas, marcher après avoir manger pour mieux digérer. De même, n’hésitez pas à offrir des avantages salariés encourageant une pratique régulière : des cours avec des experts, des goodies (gourdes ou serviettes) ou une app bien-être et sport en entreprise qui engage vos équipes. 

 

La santé mentale des salarié·es est davantage préservée chez Sport Heroes puisque la grande majorité pratique une activité physique et de bien-être. Ce qui permet également de se rassembler et de tisser des liens forts entre les équipes.
Mathilde-Salobir

Mathilde Salobir

HR Manager @ Sport Heroes


La crise sanitaire a révélé de nombreuses problématiques de santé mentale au travail. Cet enjeu doit faire intégralement partie de votre stratégie RH pour préserver vos talents, promouvoir votre culture d’entreprise et rester performant.