<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=2522377514460582&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

4 min de lecture

5 raisons d'accélérer votre stratégie RSE

5 bonnes raisons d'accélérer votre stratégie RSE

Hélas, seulement 20% des entreprises déclarent « faire de la responsabilité sociale une priorité inscrite dans leur stratégie » selon une étude Deloitte ( tendances RH, 2018).

Désormais, pour soutenir et augmenter leurs performances économiques, les entreprises ont intérêt à se préoccuper de RSE (responsabilité sociétale des entreprises). Et les raisons ne manquent pas d’accélérer sa stratégie RSE.

 

Raison 1 – La RSE génère des gains en performance globale

Si certaines entreprises se posaient encore la question de savoir ce qu’elles avaient à gagner à développer une stratégie RSE, c’est-à-dire mettre en œuvre des stratégies, prendre des décisions et garantir des pratiques qui soient compatibles avec les objectifs et les valeurs de la communauté en général (Bowen, 1953), une étude leur apporte une réponse claire : 13% d’écart de performance entre les entreprises avec et sans stratégie RSE.

 

En analysant 8500 entreprises de plus de 10 salariés, l’étude de France Stratégie a su démontrer le lien positif qui existe entre les pratiques organisationnelles et managériales relevant de la RSE et la performance économique. Conclusion : accélérer sa stratégie RSE est un bon investissement !

 

Raison 2 - La RSE est un levier de croissance interne

Si tous les volets de la RSE ont des effets positifs sur la performance, l’écart le plus important constaté par France Stratégie est au profit des entreprises qui ont choisi de porter l’effort sur la dimension RH de la RSE (20% d’écart de performance avec les entreprises dépourvues de stratégie RSE). En effet, on sait que maintenir un bon climat social et de l’engagement dans le projet d’entreprise diminue le turn-over et augmente l’efficience et la productivité du capital humain.

 

maintenir un bon climat social
En investissant dans le capital humain, le turn-over diminue.

 

La comparaison entre entreprises qui prennent des initiatives d’engagement social et environnemental par rapport à celles qui n’en prennent pas montre que 90% des salariés des premières sont globalement plus fiers de leur entreprise (contre 66% pour un salarié d’une entreprise sans stratégie RSE), 80% sont plus épanouis (contre 62%), 81% adhèrent davantage aux valeurs et à la culture de leur société (contre 58%). Ces bons résultats sont répercutés sur l’attractivité de l’entreprise : 83% des collaborateurs impliqués dans l’initiative RSE de leur employeur recommanderaient leur entreprise (Korn Ferry, étude sur l’engagement des employés, 2018).

Par exemple, 67% des salariés d'Orange ont participé à un challenge sportif solidaire à destination de l'ASPTT pour soutenir les valeurs solidaires de leur entreprise.

 

Raison 3 - La RSE favorise la croissance externe

Les fonds d’investissement (et particulièrement de capital-investissement) sont de plus en plus sensibles au bon déploiement d’une stratégie RSE (ou ESG pour Environnemental, Social et de Gouvernance) chez les entreprises auprès desquelles ils pourraient investir. Cette tendance n’est pas nouvelle mais elle s’accentue depuis  2013. Les raisons invoquées ? La « RSE constitue un moyen de projeter les entreprises vers une vision stratégique à plus long terme et de rassurer les analystes financiers sur sa pérennité » selon Marie Petracco de Angles Consulting (Les Echos, 2018).

 

Raison 4 - La RSE devient une obligation pour les entreprises de grande  taille

La loi oblige les entreprises dont le chiffre d’affaires est d’au moins 100 millions € et qui comptent au moins 500 salariés à réaliser un reporting extra-financier. Les grands groupes sont donc contraints de communiquer leurs données relatives à la RSE. De ce fait, tous leurs partenaires (fournisseurs, etc.) se voient soumis aux règles constitutives de leur stratégie RSE et doivent s’y conformer sous peine de perdre le partenariat. Davantage qu’un argument pour attirer des investissements, la RSE devient donc incontournable, passé une certaine taille.

 

Raison 5 - La RSE sert l’image de marque et la réputation d’une entreprise

C’est sans doute l’argument le plus communément mis en avant pour vanter les mérites de la RSE : elle peut constituer un argument commercial auprès des clients potentiels. En montrant au consommateur que son achat contribue à une action bénéfique, il peut ainsi consommer sans culpabilité !

 

 

Le consommateur peut ainsi consommer sans culpabilité
Les personnes sont conscientes que leur mode de consommation a un impact sur la planète.

 

Dans une société de consommation saturée, le client est en permanence sollicité. Lorsqu’il doit choisir un produit plutôt qu’un autre, il sera plus enclin à aller vers celui qui le touche émotionnellement. L’étude « How emotions drive genuine engagement » réalisée auprès de 500 professionnels et 9 000 consommateurs démontre que l’émotion est un moteur principal de la fidélisation des clients. Les chiffres sont impressionnants : 82 % des consommateurs fortement engagés sur le plan émotionnel avec une marque privilégieront toujours les produits de cette marque, 81 % conseilleront cette enseigne à leur entourage et 70% sont prêts à acheter jusqu’à 2 fois plus de produits d’une marque avec laquelle ils ont construit un lien émotionnel.

 

Quoi de plus engageant que de savoir qu’une entreprise lutte contre le réchauffement climatique en utilisant des matières premières 100% recyclables ♻️ ou en produisant en France ?

 

Tous ces bénéfices montrent que les entreprises ne peuvent plus occulter les enjeux d’une stratégie RSE puisqu’elle a un impact direct sur leur pérennité.

 

 

New call-to-action