<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=2522377514460582&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

5 min de lecture

Paris 2024 : une occasion en or pour votre communication interne

paris 2024 : une occasion en or pour votre entreprise !

Quatre ans à se préparer pour arriver au top le jour J, c’est bien plus que pour participer, c’est pour gagner. En s’entraînant.  A fond.

Mais pour tous les supporters qui suivent les Jeux, comment prendre pleinement part à l'événement et participer un peu plus ? Et pourquoi pas organiser "ses" propres Jeux au sein de l'entreprise et ainsi profiter de la fête olympique pour créer du lien ?

 

On connaît l’impact du sport sur la cohésion d’un groupe dans l’entreprise. A l’image de l’engouement fabuleux qu’a provoqué partout en France la Coupe du monde de football (surtout celles que les Bleus ont gagné, en 1998 et en 2018 !).

 

Servez-vous des anneaux olympiques pour resserrer les liens

 

Les Jeux Olympiques, c’est le Graal du sport, du dépassement de soi. Coup de bol, les prochains JO, après Tokyo, ce sont ceux de Paris 2024. Une immense fête nationale, drapée de bleu-blanc-rouge, une parenthèse comme une bouffée d’oxygène, … et une occasion en or pour les entreprises de booster les relations humaines au sein du groupe.

 

Faites rayonner vos valeurs d'entreprise.

 

Mais comment ? Impossible, voire dangereux, d’organiser un lancer de javelot dans les couloirs, ou de chronométrer un 100 mètres sur le parking. Mais des « mini JO » à l’échelle de l’entreprise sont possibles.

 

Pas besoin d’être de grands sportifs, ce serait justement l’occasion d'initier les collaborateurs à certaines disciplines, de les encourager dans leurs activités sportives grâce à des moments de rassemblement. Pour qu'eux aussi connaissent la saveur de l'exploit sportif. Et pourquoi pas avec des médailles et des remises de récompenses à la clé ?

 

Et, comme les vrais JO, pensez à organiser des jeux paralympiques...

 

Impliquez vos collaborateurs

 

Tout d’abord s’organiser en équipes. Un must si des salariés de différentes nationalités (ce qui est souvent le cas dans les grands groupes) sont prêts à « défendre leurs couleurs ». Penser donc T shirts, casquettes, et signes distinctifs.

 

Tout d’abord s’organiser en équipes, si possible par nationalité
Les couleurs sont un moyen facile de distinguer vos équipes, et pourquoi pas par nationalités

 

Si vous voulez y ajouter le logo de Paris 2024, renseignez-vous, ce n’est pas certain qu’il n’y ait pas de droits à payer.

 

Quant à la mascotte officielle, elle n’a pas encore été choisie, vous avez le temps. Vous pouvez aussi organiser un concours interne pour en créer une propre à l’entreprise.

 

Pensez également à lancer un club de supporters, avec une newsletter interne pour annoncer chaque médaille française, des moments de détente pour voir ensemble les « vrais » JO…

 

Reste les disciplines. Laissez vos collaborateurs s’en donner à cœur joie : laisser libre court à son imagination est une source de bien-être, dans la vie et au travail. Et si le ping-pong par équipes sur la table du restaurant d’entreprise, la course-relais entre les toilettes et la machine à café, et autre concours d’adresse en « basket-corbeilles à papier » provoquent un engouement auprès de vos collaborateurs, pourquoi pas ?

 

Le ping-pong par équipes sur la table du restaurant d’entrepriseLe ping pong est un sport facile à mettre en place.

 

Au fil des jours et des compétitions, vous allez voir se révéler des entraîneurs, voire des sélectionneurs en puissance parmi vos salariés. En confiant des responsabilités de « coaches sportifs » à certains, vous pourrez déceler de futurs cadres.

 

Participez à des compétitions extérieures

 

Autre possibilité, à organiser bien avant les Jeux : stimuler l’esprit d’équipe en participant à des événements extérieurs à l’entreprise. A l’image des « World Corporate Games », créés en 1986 à Toronto et organisés pour la première fois à San Francisco, pour animer l’esprit d’entreprise au sein de la Silicon Valley.

 

Sortes de JO appliqués aux entreprises de toutes tailles, depuis, les WCG ont fait des petits et d’immenses rassemblements sont organisés partout dans le monde. La raison du succès ? Les WCG (re) donnent de la fierté aux salariés de représenter leur entreprise, tout en renforçant la solidarité et l’esprit d’équipe.



D’autres compétitions du même style existent. Comme les Jeux nationaux du sport d’entreprises, sous l’égide de la FFSE (fédération française du sport d’entreprise) dont l’édition 2019 s’est déroulée en Martinique, et l’édition 2020 à Tours, qui proposera 24 disciplines.

 

Ou encore les Jeux mondiaux du sport d’entreprise, organisés à Athènes en juin 2020, lieu olympique s’il en est, sous l’égide de la WFCS (World Federation of Company Sport) avec 28 disciplines au programme. Des rassemblements que ne ratent pas les entreprises elles-mêmes partenaires-sponsors des Jeux olympiques, en ancrant définitivement leur culture d’entreprise dans les valeurs du sport.

 

La générosité en plus

 

Enfin, autre aspect important de ces rassemblements sportifs : faire des dons à des causes humanitaires ou des ONG, histoire de ne pas « transpirer idiot ».

 

New call-to-action

 

 

Développer l’esprit de solidarité des salariés en leur proposant de se bouger pour une œuvre caritative, ça fait du bien au moral, et ça contribue à l’image externe de votre entreprise. Que du positif !

 

Alors à vos marques !🏃